Le tatouage au service de la technologie

Pour notre dernière actualité de l’année 2017, notre studio de tatouage du Val-de-Marne vous parle de l’avenir du tatouage – et cet avenir sera technologique ! Voici 5 projets de tattoos du futur qui s’apprêtent à révolutionner votre épiderme à échéance plus ou moins courte.

 

Le tatouage qui prend soin de votre santé

 

Les universités Harvard et MIT ont mis au point DermalAbyss, un tatouage intelligent qui change de couleur suivant l’état de santé. Un cas concret ? Avec lui, les personnes diabétiques pourraient contrôler leur glycémie puisque le tatouage leur indiquerait tout écart en changeant de couleur.

 

Le tatouage aux motifs qui changent

 

Des chercheurs de l’université de Pennsylvanie ont mis au point un tattoo pour lequel est injecté dans votre peau non plus de l’encre, mais un substrat de soie dans lequel sont insérées des puces LED. Une fois sous la peau, le substrat se dissout pour ressembler à un tatouage… que l’on peut modifier à son gré en fonction des LED.

 

Le tatouage ultra-connecté

 

Chercheuse chez Microsoft Research, Cindy Hsin-Liu Kao a élaboré un tatouage qui conduit l’information, la stocke, ou réagit avec le corps du ou de la tatoué(e). Voulu aussi utile que décoratif, ce tattoo connecté permettrait par exemple de contrôler son smartphone à distance.

 

Le tatouage réalisé par un robot

 

Même si les membres de notre studio de tatouage du Val-de-Marne ne raffolent pas de l’idée de se faire piquer leur emploi par une machine, l’évolution vaut néanmoins la peine d’être citée : votre tatoueur, aujourd’hui humain, pourrait bien être un robot dans les décennies, voire les années à venir. Un répit : à l’heure actuelle, les bras automatisés ne sont pas encore assez précis.

 

Le tatouage qui "vit"

 

Imprimer un premier design constitué de bactéries vivantes qui, au contact de la peau et des cellules épidermiques, vont se mettre  en action pour former un motif complètement interactif : c’est l’un des projets cultivés par l’Institut de technologie du Massachusetts – encore lui. Affaire à suivre…

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Crock'Ink Bonneuil