4 choses à savoir sur le détatouage

Vous portez un tatouage que vous ne pouvez plus voir en peinture ? Vous pouvez recourir à un recouvrement auprès de votre tatoueur à Bonneuil-sur-Marne… ou opter pour un détatouage. Mais attention : faire peau neuve n’est pas une sinécure ! Crock’Ink vous souffle 4 choses à savoir sur l’effacement de tattoos.

 

#1 : il existe plusieurs méthodes pour se débarrasser d’un tatouage

 

Pour le Larousse, détatouer, c’est tout simplement détruire un tatouage. Mais dans la pratique, cette destruction peut revêtir plusieurs formes – des plus radicales comme l’excision chirurgicale ou la dermabrasion (une technique d’abrasion des lésions cutanées), aux plus progressives comme le laser Q-Switched ou PicoSure.

 

#2 : il faut être patient et avoir mis des sous de côté

 

Le dermatologue ou le médecin lasériste évaluera, à l’occasion d’une consultation préalable, le coût de sa prestation et le temps qu’il lui faudra pour parvenir au résultat escompté. Dans les deux cas, les chiffres annoncés peuvent être particulièrement élevés. Selon les cas, de 4 à 12 séances peuvent être nécessaires… chaque séance coûtant entre 80 et 300 €.

 

#3 : un effacement de tatouage peut être douloureux

 

Vous croyiez le détatouage indolore ? Détrompez-vous : pour beaucoup, les zones douloureuses à tatouer sont aussi douloureuses à détatouer… Il existe des crèmes anesthésiantes, à l’image de l’Emla, mais elles n’empêcheront pas que plus la zone est innervée (exemples : les pieds ou le cou), plus elle sera sensible.

 

#4 : le succès d’un effacement de tatouage n’est pas garanti à 100 %

 

"Il est surréaliste de garantir au patient que son tatouage parte à 100 %", cette phrase, rapportée par le journal Le Monde le 19 mars 2018, est signée Pierre Jouanny, directeur du Centre Laser Sorbonne à Paris. Et de compléter : "Il faut que le patient puisse accepter un travail incomplet"…

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Crock'Ink Bonneuil